Un cœur fragile brisé par le conflit syrien

Un cœur fragile brisé par le conflit syrien

Avant ce jour de mai 1997 à Daraa en Syrie où il fut saisi de violentes douleurs à la poitrine, Qaseem Husainy n’avait jamais eu de sérieux problèmes de santé et était loin de s’imaginer que ses problèmes cardiaques changeraient sa vie et éventuellement le conduiraient à vivre au Canada.

Des intervenants de première ligne du nord de l’Amérique centrale appelés à mettre la lumière sur la crise silencieuse – à proximité du Canada – qui affecte les femmes et les enfants

Des intervenants de première ligne du nord de l’Amérique centrale appelés à mettre la lumière sur la crise silencieuse – à proximité du Canada – qui affecte les femmes et les enfants

Afin de faire connaître le crise au nord de l’Amérique centrale, le HCR – l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, reçoit du 18 au 20 juin, des représentants gouvernementaux et des militants des droits humains appelés à partager de l’information de première source avec les Canadiens.

Pourquoi des milliers d’enfants de l’Amérique centrale sont-ils forcés de fuir ?

Pourquoi des milliers d’enfants de l’Amérique centrale sont-ils forcés de fuir ?

En 2016, le HCR estimait que, en raison des menaces de violence, d’intimidation et d’extorsion de la part des gangs locaux ou de leurs membres, appelés pandilleros, 146 000 réfugiés et demandeurs d’asile, tous venant du Guatemala, du Salvador et du Honduras (formant ensemble le nord de l’Amérique centrale ou NAC) avaient été contraints de fuir vers les pays voisins – un nombre qui a septuplé en l’espace de quatre ans.

Page 1 sur 3123