Situations d’urgence

En période de crise, il est essentiel de penser et de réagir vite. Que les gens aient dû fuir leur foyer en raison d’un conflit ou que des troubles politiques engendrent un déplacement massif de population du jour au lendemain, le HCR est là pour leur venir en aide.

Photo: © HCR/Gordon Welteres

Le HCR apporte son aide dans des crises qui se produisent aux quatre coins du monde et intervient dans 546 sites dans quelque 135 pays. Les membres de notre personnel humanitaire travaillent souvent dans les endroits les plus isolés, instables et difficiles de la planète. Ils apportent aux personnes déracinées les plus à risque une assistance humanitaire et des secours d’urgence essentiels. 

À l’heure actuelle, 79,5 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été déplacés par la violence, un conflit et la persécution dans le monde. Plusieurs milliers d’agents sur le terrain fournissent une aide directe aux plus vulnérables qui ont échappé à la guerre, à une catastrophe ou aux persécutions. Afin de collaborer étroitement avec les gouvernements et veiller à ce que la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés soit appliquée, nous comptons des bureaux dans la plupart des pays donateurs ainsi que les lieux d’arrivée des réfugiés. 

Le HCR fournit des services essentiels aux réfugiés partout dans le monde. Dans les 72 heures, nous pouvons distribuer des articles de première nécessité, comme des couvertures, de l’eau et des fournitures médicales, à près de 600 000 personnes déplacées ainsi qu’aux personnes touchées par un conflit, et ce, pendant des crises simultanées.

Le rapport Tendances mondiales du HCR de 2019 a signalé des niveaux de déplacement alarmants dans le monde à l’heure actuelle. À la fin de l’année passée, 79,5 millions de personnes déplacées de force en raison de persécutions, d’un conflit, de violences ou de violations des droits de l’homme ont été enregistrées dans le monde. Le nombre de personnes déplacées atteint aujourd’hui des records jamais vus auparavant. 

Yémen

Le Yémen représente actuellement la pire crise humanitaire dans le monde. L’aggravation du conflit a fait de nombreux blessés et engendré l’exode massif de la population. 

Réfugiés rohingyas

Devant la violence perpétrée contre cette minorité au Myanmar, plus de 900 000 réfugiés rohingyas ont été contraints de fuir au Bangladesh. Pour ce faire, ils ont dû traverser la jungle ou des zones montagneuses et braver tous les dangers à bord d’embarcations périlleuses. 

Syrie

Plus de 5,6 millions de personnes ont échappé au conflit qui fait rage en Syrie depuis 2011 pour se mettre à l’abri au Liban, en Turquie, en Jordanie et ailleurs. Des millions d’autres se sont déplacées en Syrie. Mais, alors que la guerre continue de déchirer le pays, leurs espoirs disparaissent peu à peu.

A refugee boy from Central African Republic shows the groundnuts he will plant in Dosseye refugee camp. Many of the old caseload refugees grow food to make up for the current ration cut. @ UNHCR / C. Fohlen

République centrafricaine

En raison des groupes armés qui contrôlent certaines parties du pays, plus d’un million de réfugiés de République centrafricaine ont été contraints, en désespoir de cause, de fuir le pays et de chercher refuge ailleurs. 

Amérique centrale

Dans le Nord de l’Amérique centrale, les habitants vivent chaque jour avec la peur au ventre. Les narcotrafiquants et les gangs de rue ont provoqué une hausse des taux de criminalité et de violence, fragilisant les institutions publiques et faisant augmenter les inégalités.

Irak

Depuis le début de 2014, plus de 3 millions d’Iraquiens ont été déplacés de chez eux. Ceux qui retournent dans leur région d’origine doivent souvent faire face à d’importants problèmes de sécurité et vivre dans la peur, et se retrouvent piégés dans des enclaves sous le contrôle d’extrémistes violents. 

A man and a woman wait to get onto a bus in Libya

Libye

Des centaines de milliers de réfugiés et de demandeurs d’asile, y compris des enfants en bas âge, se rendent en Libye pour atteindre l’Europe, à la recherche d’un endroit sûr et d’un nouveau foyer après avoir fui la violence, les persécutions et les conflits qui ravagent leur pays.

Soudan du Sud

Depuis décembre 2013, le violent conflit qui déchire le Soudan du Sud a fait des milliers de morts et poussé près de quatre millions de personnes à abandonner leur foyer.

People walking with suitcases

Vénézuéla

Plus de quatre millions de Vénézuéliens cherchent actuellement une protection dans les pays voisins. En raison de la violence, de l’insécurité, des menaces, ainsi que des pénuries de denrées alimentaires, de médicaments et de services essentiels, d’innombrables familles quittent le pays en laissant tout derrière elles. 

Dans les 72 heures suivant la survenue d’une crise, le HCR envoie des secours sur place pour sauver des vies.

Le HCR est souvent le premier sur place et le dernier à partir durant une urgence. Il apporte son soutien aux personnes qui ont dû laisser leur foyer derrière elles, subissant une situation hors de leur contrôle. Au lendemain d’une crise, le HCR reste sur place pour aider les populations à se relever et à reprendre le cours de leur vie. 

À chacune des étapes de leur exode, le HCR se tient aux côtés des réfugiés, quel que soit le moment et le lieu où ils ont besoin de son aide. L’organisation érige des camps aux quatre coins du monde et fournit une aide alimentaire, des abris et des biens de première nécessité. 

Faites un don
Aidez les réfugiés dans le besoin.

Pin It on Pinterest

X