Moyens de subsistance et reconstruction des vies

Selon le HCR, tous les réfugiés méritent d’avoir un avenir sûr et prometteur.

Photo: © HCR/Helene Caux

C’est pourquoi il contribue à la création d’opportunités et à l’identification de solutions durables pour les réfugiés. Grâce à votre soutien, il s’efforce de leur donner les moyens de créer des liens solides sur le plan social, économique et culturel avec la population d’accueil et de renforcer leurs capacités à défendre leurs droits.

Donner aux femmes les moyens d’acquérir une autonomie financière

Les mères seules, les femmes non accompagnées, enceintes, handicapées ou âgées font toutes face à des difficultés et à des risques particuliers dans un contexte de crise. Nous œuvrons avec nos partenaires pour que ces femmes bénéficient d’un accès suffisant et équitable à l’aide humanitaire. Nos programmes sont conçus et mis en œuvre de façon à répondre aux besoins particuliers des femmes. Nous les incluons dans les processus décisionnels et renforçons leurs capacités en leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences.

Grâce à votre soutien, nous aidons les victimes de violences sexuelles et sexistes à guérir de leurs blessures et à retrouver force et confiance en elles. Le HCR cible également les jeunes filles, grâce à des programmes particuliers qui les encouragent à suivre des études secondaires, à prendre de l’assurance et à acquérir des compétences professionnelles afin d’être économiquement indépendantes. Le HCR aide aussi les femmes veuves à retourner dans leur communauté d’origine afin d’y rebâtir leur foyer.

1 femme réfugiée sur 4 est chef de famille

Aider les réfugiés à gagner leur vie dans leur pays d’accueil

Même si les réfugiés fuient leur domicile avec peu de possessions matérielles, ces agriculteurs, infirmiers, enseignants et commerçants portent en eux des atouts majeurs : des connaissances, des compétences et des expériences. Nous reconnaissons l’énorme potentiel qu’ont les réfugiés de contribuer à l’économie locale quel que soit l’endroit où ils s’installent, et leur grand désir d’autonomie. C’est pourquoi nous aidons les réfugiés à retrouver des moyens de subsistance et à acquérir des compétences utiles sur le marché du travail.

Les travailleurs humanitaires du HCR, ses spécialistes dans le domaine ainsi que ses partenaires locaux offrent des conseils en matière de carrière, des capitaux de démarrage et d’autres formes d’aide aux entrepreneurs, en parallèle d’autres projets générateurs de revenus.

« Le travail est la seule chose qui donne un sens à la vie. »

– Albert Einstein, réfugié

Trouver des solutions durables pour la réinstallation des réfugiés

Depuis 1950, le HCR préconise des solutions sûres et durables pour les réfugiés. La plupart d’entre eux espèrent rentrer chez eux, et nous collaborons donc avec les gouvernements et nos partenaires pour les y aider lorsque les conditions de sécurité sont réunies. Malheureusement, le retour dans leur pays d’origine n’est pas toujours possible. Dans ce cas, nous les aidons à reconstruire leur vie dans un autre pays.
Nous les aidons également à s’intégrer dans leur pays d’accueil ou à se réinstaller dans un autre pays, comme le Canada.

La réinstallation représente une possibilité précieuse et souvent salvatrice pour les réfugiés. Toutefois, les besoins de réinstallation dépassent largement les places disponibles. En 2019, le Canada a autorisé 30 000 réfugiés à s’installer sur son territoire, soit le plus de grand nombre à l’échelle mondiale.

Le rapatriement librement consenti est la solution durable choisie par la majorité des réfugiés. Ceci nécessite toutefois que des mesures adéquates soient prises pour garantir que ce choix soit totalement volontaire, ne fasse l’objet d’aucune contrainte, et se fonde sur des informations objectives permettant un retour dans conditions de sécurité et de dignité acceptables.

À la fin de 2019, 5,6 millions de personnes déplacées sont retournées dans leur région ou pays d’origine.

Engagement du secteur privé

Le secteur privé joue un rôle fondamental dans les opportunités auxquelles les réfugiés ont accès. En effet, les moyens de subsistance des réfugiés sont étroitement liés au secteur privé, qu’il s’agisse de trouver un emploi, de créer une entreprise ou de fournir des biens et services essentiels.

Quant aux entreprises, elles peuvent tirer parti des compétences, des connaissances et de l’expertise des réfugiés tout en développant de nouveaux débouchés commerciaux pour leurs produits et services. Les relations professionnelles qui se créent entre les entreprises du secteur privé et les réfugiés sont bénéfiques pour toutes les parties prenantes : que ce soit pour les réfugiés et les entreprises en question, mais aussi pour la population d’accueil, l’économie locale et la société dans laquelle vivent les réfugiés.

Nous travaillons directement avec les entreprises et d’autres intervenants afin de concevoir et mettre en œuvre de manière conjointe des concepts et des programmes innovants qui contribuent aux moyens de subsistance des réfugiés. Par exemple : nous collaborons avec des institutions financières afin de concevoir des produits financiers adaptés aux besoins des réfugiés; nous créons des liens avec les chaînes d’approvisionnement internationales afin de commercialiser des produits fabriqués par des réfugiés; nous mettons des entreprises privées en contact avec des réfugiés pour augmenter leurs chances d’être embauchés.

Nous sommes également présents sur un certain nombre de plateformes influentes afin de rassembler des données, mener des recherches et défendre les arguments économiques et démontrer les pratiques exemplaires des entreprises du secteur privé qui engagent des réfugiés.

Découvrez les entreprises partenaires du HCR Canada, comme le fabricant d’électroménagers Danby qui apporte son soutien aux réfugiés au Canada.

Éducation : offrir à tous les réfugiés une chance d’apprendre

Pour un enfant qui a vécu le traumatisme de devoir abandonner son foyer dans un contexte de guerre et de violence, aller à l’école lui permet de retrouver un certain ancrage et un semblant de normalité. L’accès à l’éducation est souvent perçu comme un luxe pour les enfants réfugiés ou déplacés dont les familles ont souvent du mal à obtenir de la nourriture, un logement et une assistance. Cependant l’éducation constitue un droit fondamental, et selon nous, elle contribue à rétablir l’espoir, la dignité, la stabilité, la sécurité et, à plus long terme, l’autonomie des gens. Grâce à votre soutien, le HCR Canada peut continuer à créer des opportunités et identifier des solutions durables pour les personnes qui relèvent de sa compétence. Nous nous engageons à améliorer l’accès des jeunes réfugiés de tous âges à des programmes d’enseignement. Nous apportons aussi notre soutien à la formation des enseignants et recueillons des fonds pour les fournitures scolaires et les réparations.

Par ailleurs, le HCR Canada appuie les programmes d’enseignement à distance qui permettent aux réfugiés obtenant un diplôme dans leur pays d’accueil de recevoir une équivalence dans leur pays d’origine s’ils y retournent. Nous offrons également des bourses d’enseignement supérieur pour les réfugiés qui souhaitent étudier dans leur pays d’accueil.

Plus de 40 % des réfugiés ont moins de 18 ans.

Faites un don
Aidez les réfugiés dans le besoin.

Pin It on Pinterest

X