Éducation

Le droit à l’éducation est un droit fondamental pour tous – y compris pour les réfugiés.

Photo: © UNHCR/Antoine Tardy

Malgré sa faible augmentation, le taux de scolarisation révélé dans le plus récent rapport du HCR sur l’éducation a malgré tout permis à des dizaines de milliers d’enfants, d’adolescents et de jeunes réfugiés d’améliorer leurs chances dans la vie.

Le taux brut de scolarisation dans l’enseignement primaire est maintenant de 77 pour cent. Cependant, moins de la moitié des enfants réfugiés qui sont inscrits au primaire poursuivent des études secondaires, et seulement 31 pour cent des jeunes réfugiés étaient inscrits au secondaire en 2019. Ces statistiques n’en constituent pas moins une avancée, soit une augmentation de deux pour cent pour la seule année 2019. Même si les adolescents réfugiés parviennent à surmonter les obstacles afin d’accéder à des études secondaires, seulement 3 pour cent auront la chance d’avoir accès à l’enseignement supérieur.

La menace pesant sur la scolarité des filles réfugiées est particulièrement préoccupante. Les jeunes filles réfugiées étaient déjà moins scolarisées que les garçons et deux fois moins susceptibles de poursuivre leurs études au niveau secondaire. Découvrez les dernières statistiques sur les réfugiés et les déplacements forcés.

Le droit à l’éducation est un droit humain fondamental. La Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants a identifié l’éducation comme étant une priorité importante dans l’aide internationale apportée aux réfugiés. De plus, notre objectif est d’atteindre tous les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030, incluant le quatrième objectif de développement durable qui vise à « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Le HCR fait équipe avec des gouvernements, des organismes internationaux et locaux pour offrir une protection et une éducation de qualité aux enfants et jeunes réfugiés partout dans le monde. Avec votre aide, ils peuvent apprendre à reconstruire leur vie.

L’éducation est un droit fondamental

inscrit dans la Convention relative aux droits de l’enfant de 1989 et dans la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés. 

L’éducation protège

les enfants et les jeunes réfugiés du recrutement forcé par des groupes armés, du travail infantile, de l’exploitation sexuelle et du mariage précoce. Il contribue également à la résilience collective.

L’éducation renforce l’autonomie

en offrant aux réfugiés les connaissances et les compétences nécessaires pour vivre une vie productive, épanouie et indépendante. 

L’éducation élargit les horizons

des réfugiés en leur permettant d’en savoir plus sur eux-mêmes et sur le monde qui les entoure pendant qu’ils s’efforcent de reconstruire leur vie ainsi que leur communauté. 

Le HCR défend l’éducation pour tous. Nous nous engageons à faire en sorte que tous les enfants et les jeunes puissent avoir accès à l’école primaire et secondaire, et qu’ils aient la chance d’accéder à des études supérieures. Afin de remédier aux obstacles à l’éducation, nous œuvrons à améliorer l’accès et la rétention des enfants à l’école primaire en offrant des subventions financières et des bons aux familles, en renforçant les capacités des enseignants, en augmentant la sécurité des espaces d’apprentissage et en renforçant les collaborations avec des partenaires clés dans l’enseignement.

Faites un don
Aidez les réfugiés dans le besoin.

Pin It on Pinterest

X