Faire une demande d’asile

Vous souhaitez demander l’asile au Canada ?

Photo: © UNHCR/Andrea DiCenzo

Demander l’asile au Canada en période de pandémie de COVID-19

 

Veuillez noter que la situation évolue rapidement et que, bien que le HCR s’efforce de mettre à jour régulièrement les informations ci-dessous, les demandeurs d’asile devraient également vérifier les informations auprès des autorités gouvernementales.

Dernière mise à jour : 18 mars 2022

Pour celles et ceux qui viennent au Canada par la frontière terrestre

Si vous faites une demande d’asile à un poste frontière officiel

En vertu de l’Entente sur les tiers pays sûrs (ETPS), les individus venant au Canada depuis les États-Unis ne peuvent pas déposer une demande d’asile aux points d’entrée officiels à moins de se qualifier pour les mesures d’exception prévues par l’accord. Renseignez-vous davantage à propos de qui peut déposer une demande d’asile à la frontière et comment prouver vos liens familiaux avec des membres de votre famille au Canada.

Si vous faites une demande d’asile après être rentré au Canada entre deux postes-frontières

Le gouvernement canadien a levé les restrictions frontalières COVID en place depuis le 21 mars 2020. À compter du 22 novembre 2021, les demandeurs d’asile qui entrent au Canada de façon irrégulière entre deux postes frontaliers terrestres officiels seront admis au Canada pour faire leur demande d’asile.

Notez que les demandeurs d’asile autorisés à entrer au Canada pour poursuivre leur demande devront s’isoler pendant 14 jours s’ils ne sont pas complètement vaccinés.

Si vous avez franchi la frontière canadienne entre deux postes-frontières et avez été retourné aux États-Unis depuis mars 2020

Vous pouvez maintenant revenir au Canada à un point d’entrée officiel pour reprendre votre demande d’asile.

Ce dont vous aurez besoin :

    • Des documents de voyage (comme un passeport, des visas)
    • Documents d’identification (tels que permis de conduire, certificat de naissance)
    • Une preuve de vaccination contre le COVID-19 si vous êtes vacciné

Si vous n’êtes pas entièrement vacciné contre le COVID-19, vous devez prévoir une quarantaine de 14 jours. Un test moléculaire COVID-19 négatif n’est pas requis avant votre retour au Canada, mais vous devrez en passer dans les 24 heures suivant votre arrivée.

 Pour en savoir plus, cliquez ici.

Si vous arrivez au Canada par avion

À compter du 7 septembre 2021, tout étranger admissible à l’entrée au Canada pourra atterrir en sol canadien pour un voyage à des fins non discrétionnaires s’il a la preuve qu’il est entièrement vacciné. Les étrangers qui ne sont pas entièrement vaccinés devront satisfaire aux conditions d’une exemption ou voyager à des fins non discrétionnaires.

Liens pour information :

Si vous bénéficiez de l’une des exceptions et vous arrivez à un aéroport canadien, les procédures de demande d’asile demeurent inchangées. Cependant, certaines mesures de quarantaine ou d’isolement s’appliqueront si vous n’êtes pas entièrement vacciné ou que vous n’êtes pas en mesure de démontrer que vous l’êtes. À compter du 21 février 2021, les voyageurs qui entrent au Canada doivent respecter les nouvelles exigences en matière de tests de dépistage à l’arrivée et de quarantaine. Pour tous les détails concernant la quarantaine ou l’isolement obligatoire, consultez le site du Gouvernement du Canada.

Exigences en matière de dépistage avant d’arriver au Canada par avion

Si vous n’êtes pas considéré comme entièrement vacciné, assurez-vous de prendre un test de dépistage de la COVID-19 qui soit accepté par le gouvernement du Canada avant votre entrée. Veuillez consulter le site du gouvernement pour obtenir plus de détails sur les types de tests de dépistage acceptés et le placement en quarantaine.

Tous les voyageurs qui sont entièrement vaccinés et admissibles à l’entrée au Canada sont exemptés de la quarantaine. À compter du 1er avril 2022, les tests préalables à l’entrée ne seront plus exigés pour les voyageurs entièrement vaccinés qui entrent au Canada par voie terrestre, aérienne ou maritime. Pour tous les détails concernant les voyageurs vaccinés contre la COVID-19 qui entrent au Canada, consultez le site du gouvernement du Canada.

ArriveCAN

Depuis le 21 novembre 2020, vous devez utiliser l’application ArriveCAN avant de vous enregistrer à l’aéroport pour soumettre:

Veuillez apporter votre reçu ArriveCAN (électronique ou papier) avec vous pour le montrer à l’agent des services frontaliers à votre arrivée à l’aéroport.

Consultez les plus récentes recommandations de Santé Canada pour les voyageurs venant au Canada.

Pour celles et ceux qui sont déjà au Canada

À compter du 6 octobre 2021, les personnes se trouvant au Canada qui souhaitent présenter une demande d’asile peuvent créer un compte sécurisé dans le Portail Canadien de la Protection des Réfugiés (PCPR), remplir un questionnaire et soumettre des documents à l’appui en ligne, y compris le formulaire de fondement de la demande d’asile dûment rempli.

Les personnes qui ont déjà soumis une demande par courriel ou qui ont entamé le processus de demande d’asile au moyen du service Connexion n’ont pas à soumettre de nouveau leurs documents au moyen du PCPR. Elles peuvent continuer à utiliser Connexion pour soumettre les documents requis.

Les demandeurs peuvent aussi recevoir des messages au moyen du PCPR, comme un avis de convocation à une entrevue avec un agent dans un des bureaux d’admission des réfugiés au Canada ou des instructions relatives à l’examen médical aux fins de l’immigration (EMI).

Obtenez plus d’informations sur comment déposer une demande d’asile au Canada sur le site d’IRCC.

Si vous aviez déjà une entrevue fixée avec IRCC mais qu’elle a été annulée à cause de la COVID-19 ou si vous avez soumis une demande d’asile entre le 16 mars et le 7 juillet 2020 par courriel ou à la boîte de dépôt d’IRCC, IRCC vous contactera pour fixer un rendez-vous. Pour tous les détails sur la reprise progressive des services en personne, consultez le site d’IRCC.

 

Pour celles et ceux qui ont une demande d’asile en attente devant la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR)

Prolongations temporaires de délai pour le dépôt du formulaire de Fondement de la demande d’asile

Si vous avez demandé l’asile à un point d’entrée (aéroport, poste-frontière), la CISR a prolongé le délai de dépôt du formulaire de Fondement de la demande d’asile (FDA), un document important dans lequel vous expliquez pourquoi vous craignez retourner dans votre pays :

    • Si votre demande d’asile a été transférée à la CISR le 29 août 2020 ou après cette date, vous aurez 45 jours pour remettre votre formulaire de Fondement de la demande d’asile (FDA) à la CISR

Pour toutes les autres demandes d’asile, le délai habituel de 15 jours s’applique. Lisez l’avis de pratique sur la prolongation temporaire des délais pour le dépôt du formulaire de Fondement de la demande d’asile.

 

Audiences virtuelles

La Section de la protection des réfugiés (SPR) planifie maintenant des audiences virtuelles pour toutes les demandes d’asile. Cela dit, les demandeurs qui préfèrent se présenter aux bureaux de la CISR pour leur audience peuvent en informer la SPR lorsque leur demande est prête à être entendue et la SPR planifiera une audience à ses bureaux. C’est au commissaire qui préside à l’audience de décider ultimement du format de l’audience si certains motifs font en sorte qu’il ne convient pas qu’une demande d’asile puisse avoir lieu de façon virtuelle. Apprenez-en davantage sur les mesures de la CISR liées à la COVID-19 sur le site de la Commission.

 

 

Soumission de documents

Vous pouvez soumettre des documents à la Section de la protection des réfugiés (SPR) par courrier, par télécopieur ou par voie électronique. La correspondance en personne (remise en mains propres) n’est plus acceptée. Les documents peuvent également être soumis au moyen du portail Mon dossier ou par service Connexion postel. Lisez les instructions concernant l’envoi de correspondance sur le site de la Commission.

 

Pour celles et ceux qui font appel devant la Section d’appel des réfugiés de la CISR

Audiences reportées

La section d’appel des réfugiés (SAR) va désormais mettre en place des audiences virtuelles pour tous les appels. Cette décision est entrée en vigueur le 2 novembre 2020. L’appelant ou son représentant seront invités à confirmer leur disponibilité pour la date d’audience proposée et ils pourront demander la tenue d’une audience en personne s’ils ont des préoccupations particulières quant à la tenue d’une audience virtuelle. La SAR examinera ces demandes au cas par cas. Apprenez-en davantage sur les mesures de la CISR liées à la COVID-19 sur le site de la Commission.

 

Soumission de documents

Le 15 juin 2020, les services du courrier et une partie des services de greffe ont repris dans les bureaux de la CISR à Vancouver. Les services du courrier ont repris dans les bureaux de Montréal et de Toronto depuis le 22 juin 2020. Une partie des services de greffe ont repris dans ces bureaux le 29 juin 2020. Vous pouvez donc désormais faire parvenir des documents à la SAR par courrier, par télécopieur, par courriel ou par le service Connexion postel. Les comptoirs de réception ne seront pas ouverts pour recevoir des livraisons en personne. Lisez les instructions concernant l’envoi de correspondance sur le site de la Commission.

Pour celles et ceux qui font une demande d’Examen des risques avant renvoi (ERAR)

À l’heure actuelle, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) continue d’accepter les demandes d’Examen des risques avant renvoi (ERAR). Vous avez également l’option de présenter votre demande et de communiquer au sujet de celle-ci en ligne. Apprenez-en davantage sur les demandes d’Examen des risques avant renvoi (ERAR) sur le site d’IRCC.

Pour les personnes en attente d’une audience d’Examen des risques avant renvoi (ERAR), ces audiences peuvent se tenir :

    • Sur place, dans un bureau d’IRCC ; ou
    • À distance, par vidéoconférence

Un agent d’IRCC déterminera si la tenue d’une audience à distance est appropriée dans votre cas.

Concernant les individus détenus

Des mesures de précaution ont été prises pour limiter le risque d’infection.

Veuillez noter l’intention de la Section de l’immigration (SI) de reprendre les audiences en personne le 14 septembre 2020. Les contrôles des motifs de détention et les enquêtes sur les personnes détenues se dérouleront principalement par téléconférence jusqu’à nouvel ordre en raison des restrictions actuelles liées à la santé concernant le transport des détenus et des restrictions d’accès aux établissements de détention. Consultez l’avis de pratique sur la reprise des audiences en personne sur le site de la Commission.

 

Pour celles et ceux qui ont perdu leur revenu dû à la COVID-19

La Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) fournit une aide financière aux salariés et aux travailleurs indépendants canadiens qui sont directement touchés par la COVID-19 et qui n’ont pas droit aux prestations d’assurance-emploi. La PCRE est administrée par l’Agence du revenu du Canada (ARC). Si vous êtes admissible à la PCRE, vous pouvez recevoir 1 000 $ (900 $ après les retenues d’impôt) pour une période de 2 semaines. Pour obtenir plus d’informations sur les critères d’admissibilité et le processus de demande, consultez le site du Gouvernement du Canada.

Traitement des demandes d’asile et appels pour les personnes qui présentent une demande au titre de la mesure spéciale du gouvernement du Canada

Depuis le 14 décembre 2020, le gouvernement du Canada accepte les demandes de résidence permanente présentées par les demandeurs d’asile déboutés ou en attente d’une décision qui ont travaillé dans le secteur des soins de santé au Canada et qui ont prodigué des soins directs aux patients durant la pandémie de COVID-19. Consultez l’avis de pratique concernant le traitement par la Section de la protection des réfugiés (SPR) et la Section d’appel des réfugiés (SAR) pour les personnes qui présentent une demande aux politiques publiques du gouvernement du Canada.

 

Assistance médicale

L’accès aux cliniques COVID-19 pour des tests de contagion gratuits est ouvert à toutes et à tous, indépendamment de leur statut d’immigration.

La couverture du Programme fédéral de santé intérimaire couvre tous les tests de diagnostic et traitements pour la COVID-19, ainsi que toute autre situation médicale (à de rares exceptions près).

Pour toute assistance médicale liées au COVID-19, vous pouvez composer l’un des numéros suivants :

    • 1-833-784-4397 (ligne d’information fédérale)
    • 1-877-644-4545 (Québec)
    • 1-866-797-0000 (Ontario)
    • 1-888-268-4319 (Colombie-Britannique)
    • 1-888-315-9257 (Manitoba)
    • 1-811 (Alberta)
    • 1-811 (Saskatchewan)

Apprenez-en davantage sur les dernières informations du Gouvernement du Canada à propos du COVID-19.

Pour plus d’informations sur les ressources supplémentaires disponibles dans votre communauté, veuillez consulter les services locaux de santé publique et les sites d’information municipaux.

Demander l’asile au Canada

 

Si vous souhaitez demander l’asile au Canada, vous trouverez dans cette section des ressources utiles sur le fonctionnement du système d’asile canadien – que ce soit pour mieux comprendre comment faire une demande d’asile ou ce qui se passe lorsque vous demandez l’asile à la frontière.

Si vous craignez d’être persécuté·e dans votre pays, vous pouvez, une fois arrivé·e au Canada, demander la protection en présentant une demande d’asile aux autorités canadiennes. Renseignez-vous davantage sur qui peut obtenir le statut de réfugié au Canada.

Comment faire une demande d’asile

Vous pouvez faire une demande d’asile soit à votre arrivée au Canada à un point d’entrée (à l’aéroport ou à une frontière terrestre) par l’intermédiaire de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), soit à l’intérieur du territoire canadien au bureau d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) le plus proche. L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) est l’organisme chargé de l’application de la loi en matière de contrôle des frontières. Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) est le ministère du gouvernement du Canada responsable de tout ce qui se rapporte à l’immigration au Canada, aux réfugiés, et à la citoyenneté canadienne.

Arriver à la frontière en provenance des États-Unis

Veuillez prendre note que le gouvernement canadien a mis en place des restrictions concernant les demandes d’asile effectuées aux points d’entrée terrestres. En vertu de l’Entente sur les tiers pays sûrs (ETPS), les individus venant au Canada depuis les États-Unis ne peuvent pas déposer une demande d’asile aux points d’entrée officiels à moins de bénéficier d’une dérogation dans le cadre des mesures d’exception prévues par l’accord. Renseignez-vous davantage sur qui peut déposer une demande d’asile à la frontière et comment prouver vos liens familiaux avec des membres de votre famille au Canada.

Si vous déposez une demande d’asile en traversant la frontière en dehors des points d’entrée officiels, vous serez arrêté·e par la police et interrogé·e à propos de votre entrée irrégulière. Par la suite, vous serez conduit·e au point d’entrée frontalier officiel le plus proche afin que votre demande d’asile soit traitée. Renseignez-vous davantage au sujet du traitement d’une demande d’asile à la frontière.

Le processus de demande d’asile au Canada

Pour toute entrée au Canada, des agent·e·s de l’ASFC ou de IRCC procèderont dans un premier temps à une entrevue afin de vérifier votre identité, effectuer un contrôle de sécurité et déterminer si votre demande d’asile peut être référée à la Commission de l’immigration et du statut du réfugié du Canada (CISR), un tribunal indépendant chargé de prendre les décisions en matière d’immigration et de statut de réfugié. Il s’agit d’une institution fédérale qui n’a aucun lien de dépendance avec le gouvernement du Canada. Renseignez-vous davantage sur comment prouver votre identité et qui déterminera si votre demande d’asile est acceptée ou rejetée.

Si votre demande est référée à la CISR, on vous remettra un document très important appelé le formulaire de Fondement de la demande d’asile (FDA), dans lequel vous devrez expliquer pourquoi vous demandez la protection du Canada. Vous devrez remplir le formulaire de Fondement de la demande d’asile à l’intérieur d’un délai spécifique. La CISR se basera sur les informations que vous fournirez dans votre formulaire de Fondement de la demande d’asile, sur votre témoignage lors de l’audience et les preuves soumises afin de décider si vous avez droit à la protection accordée aux réfugiés. Si vous préparez votre audience pour obtenir le statut de réfugié·e, consultez le Guide de préparation à l’audience relative à la demande d’asile, une initiative conjointe offerte en 11 langues pour chaque région du Canada.

Si votre demande ne peut être référée à la CISR, vous aurez accès à un autre processus appelé l’Examen des risques avant renvoi (ERAR) mené par un·e agent·e d’immigration de IRCC. Que votre demande d’asile soit examinée par la CISR ou par le biais d’une demande ERAR, les autorités évalueront vos craintes de persécution et décideront s’ils vous accordent ou non la protection internationale.

Veuillez prendre note qu’au Canada, le HCR n’est pas impliqué au sein des différents processus relatifs aux cas individuels. Le HCR au Canada n’offre pas d’assistance directe auprès des demandeurs d’asile et vous redirigera vers d’autres services disponibles au Canada afin obtenir de l’aide dans l’éventualité où vous contactez nos bureaux. Pour plus d’informations à propos d’où vous pouvez obtenir de l’aide, comment déposer une demande d’asile ou encore quels sont les droits et les devoirs que vous avez au Canada en tant que demandeur d’asile ou personne réfugiée, veuillez consulter la section d’aide du HCR (en anglais seulement).

Faites un don
Aidez les réfugiés dans le besoin.

Pin It on Pinterest