Les Enfants

La crise des réfugiés touche principalement les enfants.

Photo: © HCR/Kate Holt

Plus de la moitié des réfugiés dans le monde sont des enfants. Beaucoup passeront toute leur enfance loin de chez eux, parfois séparés de leur famille. Certains ont été témoins ou victimes d’actes de violence et, une fois exilés, ils se retrouvent exposés aux mauvais traitements, à la négligence, à la violence, à l’exploitation, à la traite d’êtres humains ou au recrutement militaire. 

Cependant les enfants réfugiés font preuve d’une incroyable résilience. Grâce à l’apprentissage, au jeu et à la découverte de leurs atouts et en puisant de la force des membres de leur famille et de leur communauté, ils peuvent trouver les moyens de se relever.

Pour leur fournir une assistance et une protection et aussi pour trouver des solutions pérennes, le HCR collabore avec les autorités nationales et des organismes internationaux et locaux. Il veille à ce que les enfants non accompagnés ou séparés soient pris en charge et aient accès aux services de recherche et de réunification familiale, que les nourrissons soient enregistrés à leur naissance et que les enfants handicapés reçoivent un soutien adapté. De plus, nous aidons les enfants victimes de la guerre à reconstruire leur vie par le biais d’activités de soutien psychosocial et de l’éducation.

Enfants non accompagnés 

Des milliers d’enfants perdent leurs parents, ou sont séparés d’eux, durant les conflits et les soulèvements qui les forcent à quitter leur foyer. Souvent, ils sont contraints de parcourir de longues distances par leurs propres moyens. Les enfants réfugiés sont particulièrement vulnérables à la violence, aux mauvais traitements, à l’exploitation et à la négligence, ainsi qu’à la traite d’êtres humains et au recrutement forcé par des groupes armés. Quant aux jeunes filles, elles sont davantage exposées au mariage précoce et à l’exploitation sexuelle.

En raison du nombre considérable d’enfants non accompagnés et séparés contraints à l’exode, les organisations d’aide ont de plus en plus de difficulté à assurer leur protection, et les ressources sont aussi mises à rude épreuve.

Ce que vous pouvez faire

Les services de protection à l’enfance souffrent d’un cruel manque de financement. En raison des contraintes budgétaires, le personnel du HCR voit le renforcement de ses capacités est grandement compromis. Les camps de réfugiés qui sont sous-financés peinent à fournir aux enfants vulnérables le soutien et l’aide dont ils ont besoin.

Le HCR est presque entièrement financé par les dons des particuliers, des entreprises et des gouvernements. Il utilise ces fonds pour fournir une alimentation de base, une éducation, un logement et des services de santé aux enfants réfugiés.

Tous les enfants ont le droit de vivre, d’apprendre et de jouer en se sentant en sécurité.

« La région enregistre des besoins humanitaires grandissants, mais continue de connaître un manque de financement criant. » – Naser Mohmand, fonctionnaire au HCR 

Protéger et soutenir les enfants réfugiés vulnérables
Faites un don dès maintenant

Pin It on Pinterest

X