Urgence en Irak

Lorsque des combats acharnés ont fait rage près de chez lui, Ali et sa famille se sont cachés pendant sept jours.

Heureusement, il a réussi à prendre la fuite avec sa femme, et ils se sont réfugiés dans le camp de déplacés de Khazer. Mais ils y mènent une existence difficile et ne savent pas combien de temps ils devront y rester.

Photo : © HCR/Ivor Prickett

Ali fait partie des millions d’Iraquiens qui ont été contraints d’abandonner leur foyer à cause du conflit et de la violence qui ravagent leur pays depuis des dizaines d’années.
Merci d’offrir à ces familles le soutien dont elles ont besoin pour survivre.

Abri d'urgence

pour protéger les familles des intempéries 

Articles essentiels

comme des matelas, des couvertures et du matériel pour la cuisine

Aide à la reconstruction

pour que les familles puissent retourner dans leur logement après qu’il ait été endom

Que se passe-t-il en Irak?

Des millions d’Iraquiens ont été contraints d’abandonner leur foyer à cause du conflit et de la violence qui ravagent leur pays depuis des dizaines d’années. Les exécutions de masse, les viols systématiques et les actes de violence horribles sont très répandus, et les droits de l’homme ainsi que l’État de droit sont constamment bafoués. Terrifiés, beaucoup se sont enfuis avec les seuls vêtements qu’ils portaient sur le dos.

Ceux qui retournent dans leur région d’origine doivent souvent faire face à d’importants problèmes de sécurité et vivre dans la peur. Ils se retrouvent piégés dans des enclaves contrôlées par des extrémistes violents. On estime que plus de 11 millions d’Iraquiens ont actuellement besoin d’une aide humanitaire.

Le HCR est présent en Irak et dans les pays voisins. Il fournit des secours d’urgence à ceux qui en ont besoin ou aide les familles à rentrer chez elles et à reconstruire lentement leur vie.

Où les familles iraquiennes se réfugient-elles?

De nombreuses familles traversent la frontière pour se rendre dans les pays voisins, mais beaucoup d’autres s’installent ailleurs en Irak. Dans la région du Kurdistan, où plus de 1,5 million de personnes ont fui, une personne sur quatre est arrivée comme réfugiée des pays voisins, comme la Syrie, ou est une personne déplacée interne. Les services locaux se retrouvent dépassés par cet afflux de population.

Comment le HCR vient-il en aide aux Iraquiens déplacés?

En collaboration avec les agences des Nations Unies et le gouvernement iraquien, l’organisation met en place plusieurs camps pour loger les familles exilées. Les 11 camps situés en dehors de Mossoul accueillent environ 120 000 déplacés internes auxquels l’organisation fournit un abri, une protection et d’autres formes d’aide vitale.

Qu’en est-il de ceux qui ne peuvent pas accéder aux camps?

Nous fournissons également des tentes et des articles de première nécessité à ceux qui s’abritent ailleurs dans la région.

Comment le HCR aide-t-il les familles à reconstruire leur vie?

Chaque fois que cela est possible, nous aidons les familles à rentrer chez elles, à condition qu’elles puissent le faire en toute sécurité. Nous les aidons aussi à réparer leur logement et à reconstruire leur vie. Pour ce faire, nous leur fournissons des outils et des matériaux de construction, ainsi que de la main-d’œuvre et un soutien physique.

Où puis-je voir les données, les cartes et les rapports les plus récents?

Consultez nos Opérations en Irak (en anglais) pour être informé du travail en cours du HCR visant à protéger les personnes déplacées en Irak.

Consultez notre Portail sur la situation en Irak (en anglais) pour voir les dernières mises à jour sur la crise, qui comprennent les rapports de situation du HCR, ses besoins de financement et le soutien accordé par le HCR aux pays voisins accueillant des réfugiés venant d’Irak.

Saviez-vous que plus de 3 millions d’Iraquiens ont été déplacés à travers le pays depuis le début de 2014?

Une grande partie du quartier de Hassan à Mossoul est aujourd’hui en ruines, y compris la maison de sa famille.

Pendant des mois, Hassan et ses enfants ont dû camper dans la maison de son frère, mais ils y étaient à l’étroit et mal à l’aise.

Avec l’aide du HCR, Hassan a commencé à reconstruire sa maison, et à rebâtir lentement sa vie et celle de sa famille.

Photo : © HCR/Andrew McConnell

Une grande partie du quartier de Hassan à Mossoul est aujourd’hui en ruines, y compris la maison de sa famille.

Pendant des mois, Hassan et ses enfants ont dû camper dans la maison de son frère, mais ils y étaient à l’étroit et mal à l’aise.

Avec l’aide du HCR, Hassan a commencé à reconstruire sa maison, et à rebâtir lentement sa vie et celle de sa famille.

Photo : ©UNHCR/Andrew McConnell

Faites un don dès aujourd’hui
Merci d’aider les familles réfugiées et les personnes déplacées en Iraq.

Pin It on Pinterest

X