Malgré les restrictions liées à la pandémie, les personnes fuyant la violence et la persécution continuent de demander l’asile au Mexique

Malgré les restrictions liées à la pandémie, les personnes fuyant la violence et la persécution continuent de demander l’asile au Mexique

Alors qu’un certain nombre de pays d’Amérique latine et du reste du monde ont fermé leurs frontières et limité les mouvements afin de contenir la propagation du coronavirus, le Mexique a continué à enregistrer de nouvelles demandes d’asile de personnes ayant fui la violence brutale et la persécution