Broches spéciales marquant la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, observée le 17 mai. ©HCR/Susan Hopper

Un groupe dévoué de bénévoles et de militants engagés envers les réfugiés LGBTI offre à André un nouveau foyer dans une communauté accueillante.

Par Erla Cabrera

Les bénévoles de Rainbow Refugee à Vancouver s’organisent pour aider à faire venir André, un réfugié homosexuel vivant dans un camp en Afrique de l’Est, par le biais d’un programme qui permet aux groupes de parrainage de réinstaller des réfugiés vulnérables identifiés par le HCR. Après avoir fui les persécutions, la violence et le harcèlement chez eux, les réfugiés LGBTI peuvent encore être exposés à des risques ​pendant l’exil. Le HCR identifie les réfugiés vulnérables à réinstaller, y compris les réfugiés LGBTI. Rainbow Refugee, qui a des groupes affiliés partout au Canada, aide les réfugiés et les demandeurs d’asile en ​raison de leur orientation sexuelle, de leur identité et expression de genre et de leur statut VIH. En collectant des fonds pour aider les réfugiés LGBTI, ils sont en mesure de les aider dans leur nouvelle vie au Canada.

« Mes deux parents fuyaient la guerre du Vietnam. Leur histoire en tant que réfugié a toujours été très importante dans ma famille et c’est pourquoi je cherche des façons d’aider d’autres personnes qui sont dans des situations similaires. » – Tribesty Nguyen, bénévole de Rainbow Refugee.

Vidéo:

Pin It on Pinterest

X