Home » Un athlète réfugié participe au marathon de Tokyo 2020News »

Un athlète réfugié participe au marathon de Tokyo 2020

A runner (athlete) trains on a track

Au Luxembourg, en mai 2016, le marathonien éthiopien Yonas Kinde s’entraîne pour les Jeux olympiques de Rio 2016. © HCR/Gordon Welters

Un athlète réfugié a été sélectionné en tant que coureur dans la catégorie « élite » au marathon de Tokyo pour la toute première fois dans l’histoire de cette compétition. Yonas Kinde, qui vit actuellement au Luxembourg, participera à ce marathon le 1er mars 2020.

Yonas avait participé aux Jeux olympiques (JO) de Rio 2016 en tant que membre de la toute première équipe olympique d’athlètes réfugiés établie par le Comité international olympique (CIO). Il poursuit aujourd’hui sa formation dans l’athlétisme en tant que boursier du CIO pour les athlètes réfugiés et participera à ce marathon dans le cadre de ses efforts pour être sélectionné dans l’équipe olympique des athlètes réfugiés établie par le CIO pour les JO de Tokyo 2020.

Il est originaire d’Ethiopie, le pays du célèbre « coureur aux pieds nus » Abebe Bikila. Abebe est connu pour avoir remporté la médaille d’or en marathon lors de deux sessions consécutives de Jeux olympiques, dont les Jeux olympiques de Tokyo 1964. Yonas a toujours eu l’ambition de courir à Tokyo, car il nourrit une grande admiration pour Abebe – un héros en Ethiopie.

« Quand j’étais enfant, Abebe a été une source d’inspiration pour moi et je suis très heureux de pouvoir courir à Tokyo, où il a accompli des prouesses », déclare Yonas. « Grâce à ma participation, j’espère faire passer le message que, s’ils sont soutenus, les réfugiés peuvent libérer un vaste potentiel. »

Les coureurs qui participent au marathon de Tokyo dans la catégorie « élite » répondent à des exigences spécifiques établies par l’Association japonaise des fédérations d’athlétisme (JAAF).

Yonas a reçu le statut de coureur d’élite suite à une initiative de l’organisation « Japan for UNHCR » (J4U), le partenaire national du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, dans le pays.

Il s’agira de la toute première visite de Yonas au Japon. Pendant son séjour, il s’entraînera au campus de Tokorozawa à l’université de Waseda.

La participation d’athlètes réfugiés aux Jeux olympiques de Rio 2016 a redonné du courage et de l’espoir à des millions de personnes forcées de fuir leur foyer à cause du conflit et de la persécution. Elle a également témoigné du dynamisme des athlètes réfugiés, qui font leur possible pour progresser dans leur discipline sportive tout en surmontant l’adversité.

L’équipe olympique d’athlètes réfugiés établie par le CIO pour les JO de Tokyo 2020 sera annoncée en juin.

Informations sur le marathon de Tokyo

  • Nom de la compétition : Marathon de Tokyo 2020
  • Date et heure de l’événement : 1er mars 2020 (dimanche), 9h00
  • Événements athlétiques :

1) Marathon (hommes, femmes, hommes et femmes en fauteuil roulant)

2) 10 km (jeunes et adolescents, personnes handicapées, ayant subi une transplantation, hommes et femmes en fauteuil roulant)

  • Organisateur : Fondation du marathon de Tokyo

Profil de Yonas Kinde

Marathonien et réfugié éthiopien, Yonas est arrivé au Luxembourg cinq ans avant d’être sélectionné dans l’équipe olympique des athlètes réfugiés établie par le CIO pour les JO de Rio 2016. Il a recommencé une nouvelle vie au Luxembourg, en prenant régulièrement des cours de français, et en travaillant comme chauffeur de taxi pour gagner sa vie, tout en faisant son possible pour progresser dans sa discipline sportive, l’athlétisme. Yonas avait commencé à courir en Éthiopie à l’adolescence et, après avoir fui au Luxembourg, il a participé à des compétitions d’athlétisme et remporté plusieurs titres au Luxembourg, en France et en Allemagne.

À propos du CIO

Le Comité international olympique (CIO) est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de bénévoles et qui s’engage à construire un monde meilleur grâce au sport. Le CIO redistribue plus de 90 % de ses revenus au monde sportif, ce qui signifie que chaque jour, l’équivalent de 3,4 millions de dollars est consacré à aider des athlètes et des organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

En 2018, la Session du CIO a décidé de créer l’équipe olympique pour les athlètes réfugiés établie par le CIO pour les JO de Tokyo 2020. Cette décision s’appuie sur l’héritage de l’équipe olympique pour les athlètes réfugiés établie par le CIO aux JO de Rio 2016, et concrétise également la poursuite de l’engagement du CIO dans les efforts pour lutter contre la crise mondiale des réfugiés ainsi qu’à transmettre un message de solidarité et d’espoir à des millions d’athlètes réfugiés dans le monde entier.

À propos du HCR

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, est l’une des agences des Nations unies créées en 1950. Le HCR est présent dans 134 pays et fait son possible pour assurer la protection et fournir une assistance aux personnes déracinées du fait des conflits et des persécutions, y compris les personnes déplacées internes et les apatrides. Le siège de l’organisation se trouve à Genève, en Suisse. Le HCR a reçu le prix Nobel en 1954 et 1981. https://www.unhcr.org/fr

À propos de l’organisation « Japan for UNHCR »

Créée en 2000, l’organisation « Japan for UNHCR » est un partenaire officiel du HCR. Travaillant en étroite collaboration avec le bureau du HCR au Japon, « Japan for UNHCR » s’engage dans des activités de collecte de fonds et de relations publiques au Japon. « Japan for UNHCR » est une ONG certifiée et habilitée à délivrer des certificats de réduction d’impôts. https://www.japanforunhcr.org

 

Contact médias :

Publie par le HCR, le 14 février