Home » Humanitaires du Canada : une jeune de 16 ans fait un don du cœurNews »

Humanitaires du Canada : une jeune de 16 ans fait un don du cœur

Daphnée Gagnon-Beaule dans sa maison à Lévis, Québec. Âgée de 16 ans, elle a amassé 2 400 $ pour le HCR afin d’acheter des systèmes de distribution d’eau pour les réfugiés. ©UNHCR/Francis Vachon

Rencontrez la travailleuse humanitaire âgée de 16 ans qui collecte des fonds pour les réfugiés et espère changer le monde

Par Lauren La Rose


Daphnée Gagnon-Beaule avait une vision et un objectif très clairs pour offrir son plus gros cadeau de Noël.

Elle connaissait le travail d’aide aux réfugiés du HCR, et elle souhaitait trouver une façon pendant la saison des Fêtes pour appuyer l’organisation et venir en aide aux gens dans le besoin.

« Je cherchais sur le site web une façon d’envoyer un petit cadeau, de la nourriture ou quelque chose dans le genre », se rappelle Daphnée.

Parmi les cadeaux essentiels pour sauver des vies présentés dans la boutique en ligne du HCR, il y avait un système de distribution d’eau qui offre aux familles de réfugiés un accès à de l’eau propre et potable nécessaire pour cuisiner, nettoyer et boire. L’idée a capté son intérêt. Puis, le travail a commencé.

« Je suis encore jeune, mais j’ai un grand rêve : changer le monde. »

« J’avais beaucoup de contacts à mon école, mon cercle d’amis et ma famille, alors je leur ai simplement demandé des dons », indique l’étudiante du secondaire de Lévis, au Québec. Elle a également organisé un souper à l’école dont les profits ont été remis au HCR.

« J’ai eu de l’aide de mes amis les plus proches et une épicerie locale nous a donné les hot-dogs, nous nous sommes beaucoup amusés. »

Daphnée espérait amasser suffisamment d’argent pour acheter un système de distribution d’eau. Après deux mois, elle avait amassé 2 400 $ en dons, soit l’équivalent de six cadeaux.

« Pas besoin d’être riche ou d’être un héros, ou d’être un adulte ou une personne connue pour aider. »

Elle a reçu un certificat de reconnaissance du HCR pour ses efforts. Elle souhaite faire carrière dans le domaine de l’aide humanitaire. D’ici là, elle s’est engagée à continuer d’offrir son soutien en temps et en dons.

« Je suis encore jeune, mais j’ai un grand rêve : changer le monde. Pas pour la gloire, mais pour aider les gens avec tout mon cœur. C’est mon plus grand souhait et je suis déterminée à tout faire pour aider les autres. »

Travaillant maintenant à temps partiel, elle donne 10 % de son revenu à des organismes de bienfaisance. Elle pense déjà à acheter un autre cadeau par l’entremise du HCR Noël prochain, et elle a déjà économisé 150 $ pour offrir des trousses de survie aux familles.

« Des millions de réfugiés attendent de l’aide », affirme Daphnée. « Pas besoin d’être riche ou d’être un héros, ou d’être un adulte ou une personne connue pour aider. Il suffit d’une personne avec un grand cœur.

« Nous sommes des humains et eux aussi sont des humains; ils sont comme nous. Je pense que nous devons réellement les aider si nous avons la chance de le faire. »