Taher, un Yéménite de 40 ans et déplacé par le conflit, tient dans les bras son plus jeune fils Mustafa, 2 ans, devant leur abri dans le site d’accueil des personnes déplacées au camp de Marib

Taher, un Yéménite de 40 ans et déplacé par le conflit, tient dans les bras son plus jeune fils Mustafa, 2 ans, devant leur abri dans le site d’accueil des personnes déplacées au camp de Marib. © HCR/Marie-Joëlle Jean-Charles

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Andrej Mahecic – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 27 mars 2020 au Palais des Nations à Genève.

Pin It on Pinterest

X