Home » Des centaines de milliers de personnes en danger dans le nord de la SyrieNews »

Des centaines de milliers de personnes en danger dans le nord de la Syrie

Syrie

Une femme est assise avec son bébé à l’arrière d’un pick-up alors qu’ils fuient la ville de Ras al Aïn au nord-est de la Syrie. © REUTERS/Rodi Said

L’escalade du conflit dans le nord de la Syrie risque de causer davantage de souffrances humaines et d’ajouter de nouveaux déplacements de populations à ce qui est déjà la plus importante crise de déplacement dans le monde.

Des dizaines de milliers de civils fuient pour échapper aux combats et chercher refuge. Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, appelle les parties à respecter le droit humanitaire international, y compris en donnant accès aux organismes d’aide.

« Des centaines de milliers de civils dans le nord de la Syrie sont maintenant en danger. Les civils et les infrastructures civiles ne doivent pas être ciblés », a déclaré le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Filippo Grandi.

La situation des personnes prises au piège dans les combats est aggravée par des températures plus basses dans toute la région au fur et à mesure que l’hiver s’installe. Le HCR souligne l’urgence d’un accès humanitaire sans entrave afin de porter assistance aux personnes nouvellement déplacées et leur venir en aide partout où cela est nécessaire. Les organisations humanitaires doivent être en mesure de continuer à mener à bien leur travail essentiel en Syrie.

Le HCR réitère également sa position selon laquelle tout retour de réfugiés en Syrie doit se faire sur une base volontaire, dans la dignité et à un moment où le retour est sûr. C’est aux réfugiés de décider si et quand ils souhaitent rentrer.

Après huit années de conflit, la Syrie reste la plus importante crise de réfugiés au monde, avec 5,6 millions de Syriens vivant en tant que réfugiés à travers la région. La Turquie accueille plus de 3,6 millions de réfugiés, ce qui en fait le premier pays d’accueil au monde. Plus de 6,2 millions de personnes sont déplacées à l’intérieur de la Syrie, selon les estimations de l’ONU.

Depuis le début de la crise en 2011, le HCR soutient les réfugiés syriens, les déplacés internes en Syrie et les pays d’accueil des réfugiés syriens, et continuera de fournir une protection et une assistance vitales aux personnes dans le besoin, principalement des femmes et des enfants.

Publie par le HCR, le 10 octobre 2019