Une réfugiée ayant fui la violence des gangs plusieurs fois au Honduras recommence une nouvelle vie à Bélize. Photo d’archives, janvier 2019

Une réfugiée ayant fui la violence des gangs plusieurs fois au Honduras (Amérique centrale) recommence une nouvelle vie à Bélize. Photo d’archives, janvier 2019. © HCR / Diana Diaz

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Andrej Mahecic – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 15 mai 2020 au Palais des Nations à Genève.

Pin It on Pinterest

X