Originaires du Venezuela, des réfugiés et migrants de la communauté autochtone warao ont été transférés en lieu sûr à Manáos, Brésil, en raison de la pandémie de Covid-19

Originaires du Venezuela, des réfugiés et migrants de la communauté autochtone warao ont été transférés en lieu sûr à Manáos, Brésil, en raison de la pandémie de Covid-19. © HCR/Felipe Irnaldo

La région amazonienne du Brésil a été très durement touchée par le Covid-19 qui expose les peuples autochtones hautement vulnérables du Venezuela à une maladie potentiellement mortelle.

Pin It on Pinterest

X