70 ans #AvecLesRéfugiés

​au Canada

Photo: © HCR/Darren Calabrese

70e anniversaire du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés

Le HCR Canada a sillonné le pays pour rencontrer les réfugiés qui ont fait du Canada leur nouvelle patrie au cours des 70 dernières années. À travers leurs histoires, leurs familles, leurs plats favoris, leurs traditions et bien d’autres choses encore, nous vous invitons à faire la connaissance de Canadiens arrivés au pays en tant que réfugiés.

SÉRIE D’ACTIVITÉS


Célébrez avec nous 70 ans d’engagement #AvecLesRéfugiés au Canada.

Journée mondiale du refugies

Le 20 juin, montrez votre solidarité avec les réfugiés.

a portrait of a young woman

D’ici et D’ailleurs

Célébrez notre histoire commune à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés.

Group of people sitting on a rocky coast by the ocean

#J’étaisRéfugié

Écoutez le témoignage de Canadiens arrivés au pays en tant que réfugiés.

a portrait of a young woman

« Soixante-dix ans plus tard, les déplacements forcés restent une préoccupation mondiale. Même si la situation a changé, elle demeure très complexe. Les crises qui affectent aujourd’hui les réfugiés s’inscrivent dans une tendance de mobilité humaine grandissante causée par un ensemble de facteurs qui s’entrecroisent. »

Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

Un des enfants de Queen Chandia sur sa terre agricole, au camp de Oliji

Le 14 décembre 2020 marquera le 70e anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies du statut du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Le HCR a été créé en 1950 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour venir en aide aux millions d’Européens qui avaient fui ou perdu leur foyer. Il devait ensuite disparaître. Aujourd’hui, soit plus de 70 ans plus tard, le tragique phénomène des déplacements de populations n’a pas disparu, et le HCR continue de protéger et de venir en aide aux réfugiés dans le monde entier.

 

 

 

 

A woman in a chef's smock poses behind her food stall

​Chaque année, le HCR publie des statistiques sur le nombre de personnes qui ont été déracinées de force dans le monde, comme les réfugiés, les déplacés internes, les demandeurs d’asile et les apatrides. 

La Convention de 1951 relative au statut des réfugiés est un document juridique clé qui constitue la base de notre travail. Ratifiée par 145 États parties, elle définit le terme « réfugié » et énonce les droits des personnes déracinées.

Nigerian refugees in Niger, May 12, 2016

Le HCR a été créé en 1950 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour venir en aide aux millions d’Européens qui avaient fui ou perdu leur foyer. Aujourd’hui, plus de 70 ans plus tard, notre organisation est toujours à l’œuvre.

Chronologie du Canada en tant que terre d’accueil

Le Canada a signé la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés stipulant les obligations des pays envers les personnes reconnues comme réfugiés. Ces 70 dernières années, le pays n’a cessé de se mobiliser pour venir en aide aux réfugiés. Que ce soit en accueillant ceux qui fuyaient le socialisme, le nazisme, le communisme et l’occupation soviétique dans les années 1950 ou en recevant le nombre record de 25 000 réfugiés syriens en 2015, le Canada a toujours représenté une terre d’accueil pour les personnes déracinées. En 2018, le Canada s’est illustré comme chef de file en permettant à davantage de réfugiés de s’y installer, et ce, plus qu’aucun autre pays dans le monde.

Au Canada, le HCR agit pour favoriser la réinstallation d’un plus grand nombre de réfugiés et s’efforce de garantir la protection des demandeurs d’asile. Nous agissons également pour mettre fin à la détention des demandeurs d’asile et sensibilisons le public aux problèmes des réfugiés à travers le monde. Enfin, nous aidons d’autres pays à améliorer leurs systèmes relatifs à la détermination du statut de réfugié.

Faites un don
Aidez les réfugiés dans le besoin.

Pin It on Pinterest

X