width=

Un garde-côtes bangladais fournit de l’eau à un réfugié rohingya tout juste débarqué d’un bateau à Teknaf, Cox Bazar, avec près de 400 autres personnes. Beaucoup étaient déshydratés et souffraient de malnutrition, après avoir passé près de deux mois en mer. © HCR

A la demande des autorités du Bangladesh, le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et ses partenaires au Bangladesh fournissent actuellement un abri et une assistance à près de 400 réfugiés rohingyas rescapés qui ont débarqué d’un bateau dans le golfe du Bengale jeudi matin. D’après les personnes à bord, une trentaine d’autres réfugiés pourraient avoir trouvé la mort en mer car le bateau a manqué de nourriture, d’eau potable et de carburant pendant un voyage en mer qui a duré près de deux mois.

Parmi les survivants se trouvent un grand nombre de femmes et d’enfants. Ils sont tous dans un état de grande faiblesse physique, beaucoup sont déshydratés et souffrent de malnutrition. Tous ont d’urgence besoin de soins médicaux. Le groupe a été transféré dans plusieurs institutions médicales spécialisées à Nayapara et Ukhiya où ils reçoivent des soins médicaux et d’autres formes d’assistance.

Conformément aux procédures établies et selon les directives gouvernementales pour toutes les personnes entrant au Bangladesh, ces nouveaux arrivants feront l’objet d’un examen médical complet et d’un suivi. Ils seront placés en quarantaine pendant les deux prochaines semaines. Malgré certaines informations relayées par les médias et affirmant que le groupe pourrait être infecté par le Covid-19, il n’existe actuellement aucune preuve pour confirmer ces informations.

Des procédures contrôlées, gérées et prévisibles pour les nouveaux arrivants garantissent la prévention de tout risque de propagation du coronavirus et la protection des communautés, y compris pour ces réfugiés rohingyas débarqués du bateau et qui se trouvent dans un état de vulnérabilité extrême.

 

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez svp contacter :

Publie par le HCR, le 16 avril 2020

Pin It on Pinterest