News »

Le HCR équipe les réfugiés contre les conditions hivernales

Des femmes bloquées à l'extérieur dans le froid à la frontière entre la Serbie et la Croatie plus tôt cette semaine.

Des femmes bloquées à l’extérieur dans le froid à la frontière entre la Serbie et la Croatie plus tôt cette semaine. © HCR / M. Henley

GENÈVE, 23 octobre (HCR)—Le HCR a annoncé aujourd’hui avoir commencé à distribuer des imperméables, des couvertures et d’autres articles de secours à des dizaines de milliers de réfugiés confrontés aux premières tempêtes hivernales ainsi que des températures glaciales ayant déjà frappé de nombreuses régions d’Europe centrale et du Sud-Est.

Les colis seront distribués aux réfugiés les plus vulnérables jusqu’en février 2016. Leur contenu varie en fonction des besoins et des circonstances, mais les colis de première nécessité comprennent des sacs de couchage, des couvertures thermiques, des imperméables, des chaussettes, des vêtements et des chaussures.

« Nos programmes d’équipement contre les conditions hivernales comprennent également la fourniture ciblée d’abris d’urgence, notamment des tentes familiales, des unités de logement pour les réfugiés et des installations d’accueil d’urgence. Nous soutenons également les efforts visant à améliorer la réception et les zones d’attente que nous préparons ou adaptons aux conditions hivernales », a déclaré Melissa Fleming, porte-parole du HCR, lors d’un point de presse à Genève.

« Par ailleurs, nous identifions également les personnes qui pourraient être plus vulnérables aux conditions hivernales, y compris les personnes âgées et les enfants, qu’ils soient non accompagnés ou qu’ils voyagent avec leurs familles, pour les orienter vers des lieux où ils pourront recevoir les soins dont ils ont besoin », a-t-elle ajouté.

Cette année, plus de 644 000 réfugiés et migrants sont déjà arrivés en Europe par la mer. Des milliers d’entre eux poursuivent leur voyage à pied, en bus ou en train. Ils sont exposés au froid et à la pluie à travers les pays de transit dans des lieux où on les fait attendre en grand nombre.

Le HCR s’apprête par ailleurs à aider quelque 15 millions de personnes déracinées à survivre aux conditions hivernales à travers le Moyen-Orient, dans des pays comme la Jordanie, le Liban, l’Egypte, l’Iraq et la Syrie où les températures dans certaines régions tombent souvent en-dessous de zéro et où les tempêtes de neige sont fréquentes. Les déplacés internes vulnérables en Iraq et en Syrie recevront également de l’aide.

Un programme du HCR d’un montant de 236 millions de dollars vise à aider 2,5 millions de Syriens et 700 000 Iraquiens qui sont particulièrement exposés aux conditions hivernales. Ce programme est déjà en cours. Il comprend la fourniture d’allocations supplémentaires en espèces, de couvertures à isolation thermique, de bâches en plastique et autres matériaux pour l’isolation des abris allant de doublures pour les tentes à des panneaux en mousse de polystyrène et des tapis de sol isolés.

Au Liban, plus de la moitié des réfugiés, parmi une population de plus d’un million d’entre eux, vit dans des abris insalubres. Les préparatifs sont en cours pour protéger les familles les plus vulnérables contre de possibles tempêtes hivernales. Le HCR a doublé le nombre de bénéficiaires recevant des allocations en espèces pour l’hiver au Liban cette année en raison de cette vulnérabilité accrue parmi la population réfugiée.

Le HCR distribuera quatre mois consécutifs d’allocations en espèces à plus de 151 000 familles (soit 750 000 personnes) à partir de novembre. Ceci permettra aux réfugiés d’échelonner des achats comme le carburant pour le chauffage. Parmi eux, 75 000 familles syriennes vivant au-dessus de l’altitude de 500 mètres recevront 147 dollars par mois, alors que 76 000 familles en-dessous de l’altitude de 500 mètres recevront 100 dollars par mois.

L’hiver dernier avait frappé le Liban début novembre et il avait continué jusqu’à la fin mars, avec plusieurs villages connaissent des vagues de chutes de neige, des vents violents et de fortes pluies rendant l’accès difficile, surtout dans les localités situées au-dessus de 1600 mètres d’altitude.

En Jordanie voisine, le programme du HCR pour l’équipement contre les conditions hivernales prévoit de venir en aide à 229 400 Syriens vulnérables soit 37 pour cent de la population réfugiée grâce à l’allocation d’aides en espèces, la fourniture d’articles de secours et le renforcement des abris. Pour les réfugiés vivant en milieu urbain, le programme prévoit également des allocations en espèces pour permettre aux réfugiés de payer les factures de chauffage, des couvertures, des vêtements, des chaussures et d’autres articles.

En Syrie, les températures étaient tombées à -13°C dans de nombreuses régions l’hiver dernier. Le programme du HCR vise à aider près d’un million de réfugiés en distribuant des kits comprenant des couvertures thermiques, des bâches en plastique supplémentaires et des vêtements d’hiver.

En Egypte, où 128 000 réfugiés syriens ont trouvé la sécurité, le HCR accordera une allocation en espèces unique d’un montant de 28 dollars à 48 000 personnes parmi les réfugiés syriens les plus vulnérables qui vivent principalement dans la région du Caire, à Alexandrie et à Damiette pour les aider à survivre à l’hiver.

Ces allocations sont distribuées dans le réseau des bureaux de poste à travers l’Egypte. Les réfugiés dépensent généralement l’argent pour acheter des vêtements d’hiver, des couvertures ou des radiateurs électriques.