Home » News » Le célèbre joueur de soccer italien Franco Baresi ouvre un centre sportif au Liban pour le HCR

Le célèbre joueur de soccer italien Franco Baresi ouvre un centre sportif au Liban pour le HCR

Franco Baresi (deuxième de la droite) offre un prix à un jeune joueur de soccer après l'ouverture du centre sportif Btekhnay à Tripoli, Liban.

Franco Baresi (deuxième de la droite) offre un prix à un jeune joueur de soccer après l’ouverture du centre sportif Btekhnay à Tripoli, Liban. © HCR

TRIPOLI, Liban, le 19 décembre 2014 (HCR) – Le célèbre joueur de l’AC Milan, Franco Baresi, a ouvert un centre sportif rénové au Liban, dans la ville de Tripoli, dans le cadre d’un projet du HCR destiné à aider les jeunes réfugiés syriens à surmonter leurs traumatismes et à se lier d’amitié avec les enfants libanais.    

La Fondation de l’AC Milan a financé les améliorations apportées au centre sportif de Btekhnay, où garçons et filles, y compris ceux ayant un handicap, peuvent faire du sport en sécurité. Deux autres centres sportifs de Tripoli ont également été restaurés dans le cadre du projet Sports for Peace (les sports au service de la paix).

Baresi est reconnu comme l’un des plus grands joueurs de tous les temps. Il a remporté trois fois la Champions League avec l’AC Milan, et la Coupe du Monde pour l’Italie en 1982. Il se dit heureux de soutenir Sports for Peace. « C’était extraordinaire de voir les résultats obtenus, tels que la restauration d’espaces de jeux sécurisés, comme le centre sportif de Btekhnay et la formation de 45 entraîneurs », a-t-il affirmé après avoir ouvert le centre la semaine dernière.

Le projet Sports for Peace, lancé en mars, a pour objectif de soutenir les enfants syriens réfugiés et les jeunes qui tentent de surmonter les traumatismes de leur déplacement. Il vise à les aider à mieux interagir et à s’intégrer dans la communauté libanaise locale.

Plus de 1 400 enfants syriens et libanais ont assisté à la cérémonie d’ouverture. « C’était une expérience vraiment émouvante de voir ces enfants jouer, s’amuser et sourire après avoir connu tant de souffrances. C’est une preuve supplémentaire que le sport est un outil vraiment puissant pour promouvoir l’intégration et la paix », a affirmé M. Baresi, âgé de 54 ans. Il a pris sa retraite en 1997, mais il entraîne toujours des joueurs.

L’initiative Sports for Peace comprend en outre la formation de 45 entraîneurs sur l’importance de veiller à la protection des jeunes, et sur la sensibilisation à l’égalité hommes-femmes. Sports for Peace est le fruit d’un partenariat entre le HCR et la Fondation de l’AC Milan.

« Le sport est un véhicule important pour promouvoir les valeurs essentielles de l’esprit sportif et du respect, et il est un outil fondamental pour construire une culture de paix. C’est pourquoi nous souhaitons que la collaboration avec la Fondation de l’AC Milan puisse continuer », a déclaré Federico Clementi, qui dirige les opérations de levée de fonds du secteur privé du HCR en Italie.

Par Alberto Bobbio à Tripoli, Liban.